Etes-vous majeur ?

Je certifie avoir l'âge légal requis par la législation sur l'alcool dans mon pays de résidence pour visiter le site.


Profitez dès maintenant de notre offre de lancement : -10% sur tous les produits de notre catalogue pour votre première commande avec le code WELCOME !

Que recherchez- vous ?

Choisissez votre langue

 

Livraison en France uniquement !

Chère cliente, Cher client, nous attirons votre attention sur le fait que nous ne livrons qu'en France métropolitaine. Si vous souhaitez commander nos produits, merci d'indiquer une adresse de livraison française valide et d'utiliser un carte bancaire française.

Entrez dans l'histoire

scroll me

Entrez dans l’Histoire…

Alors que la Distillerie Lemercier naît sous l’Empire Napoléonien, au pied des Vosges, la région connaît les prémices d’une période dorée, notamment grâce à l’attrait de ses Thermes, à Plombières-les-Bains…sous le 1er Empire, il n’est pas rare de croiser les Bonaparte dans les villes thermales les plus réputées de France, d’Allemagne et d’Italie. Mais Plombières fut une des stations les plus investie par la famille !

En 1809, l’Impératrice Joséphine et sa fille Hortense se rejoignent pour la première fois à Plombières, avec les enfants d’Hortense et héritiers du trône, dont Charles-Louis Napoléon, futur Napoléon III. Toute la ville de Plombières acclame la venue de cette lignée impériale qui attira nombre de curieux, et conféra aux bains de Plombières une renommée certaine.

Napoleon III

Ce n’est que 47 ans plus tard, en 1856, que Napoléon III décida de revenir dans cette station vosgienne, comme pour reproduire une tradition de famille… mais aussi se soulager de rhumatismes ! Il multiplia les séjours, et entreprit des travaux de rénovation, à la fois des Thermes mais aussi de la ville, de ses jardins, hôtels… la région était déjà connue pour la richesse de ses terres et le savoir-faire de ses distillateurs, mais la présence impériale ne fit qu’accroître la notoriété des Vosges, alors prise d’assaut des grands de ce monde. C’est d’ailleurs sous le règne de Napoléon III que l’Absinthe connut son âge d’or. Encore relativement chère à l’époque, elle était surtout la boisson de la bourgeoisie, puis elle se démocratisa, jusqu’à représenter 90% des apéritifs consommés !

Distillerie Lemercier Frères

Non loin de là, à quelques kilomètres de Plombières…Fougerolles, lieu de naissance et d’implantation de la Distillerie Lemercier Frères !

Au 19ème siècle, alors que l’Absinthe fait la richesse de nombreuses Distilleries - dont Lemercier- elle est accusée de tous les maux de la société et fait l’objet de vifs débats, pour enfin être interdite en 1915 sous la pression du puissant lobby viticole et au nom de la lutte contre l’alcoolisme.

De nombreux substituts essayèrent de prendre la place de l’Absinthe et ce fut finalement une simple modification de sa recette qui permit au Pastis de voir le jour en 1923… c’est ainsi que le Pastis de la Distillerie Lemercier fut commercialisé !

Le Pastis 1811

Subtilement parfumé, le Pastis 1811 est unique par sa fraîcheur et sa douceur.

Le Pastis 1811 est un véritable Pastis traditionnel obtenu par macération et distillation (sous température contrôlée) de diverses graines et plantes sélectionnées rigoureusement (absinthe, armoise, gentiane, réglisse, anis étoilé…).

Vieillissement minimum de 9 mois des distillats, dans des bonbonnes au grenier puis assemblage.

Notes de dégustation :

  • Nez : note douce de réglisse, harmonie des parfums, aucune agressivité.
  • Bouche : en 3 temps - note anisée, note herbacée/florale, note de réglisse, sensation très harmonieuse en bouche tout en élégance et en subtilité.